Wednesday, March 18, 2015

Equateur, Mars-Avril 2015


Vue sur Riobamba depuis notre chambre

vue avec les volcans visibles

Le jardin de Pucara Tambo vu depuis le ciel (Source: plusieurs photos assemblees depuis une video lue sous VLC et capture depuis le drone ARES SPECTRE X et sa camera basse resolution.)


Première partie: Banos-14-15 mars

Nous avons visité Banos avec Nicholas Wilson. Ville située au bas d'un volcan. Il y a des sources d'eau chaudes, des montagne.
 

Sur la route entre Banos et Puyo:
Nous avons loué des vélos pour visiter les cascades qui sont partout tout au long.

Premiere cascade la plus proche de Banos

Vue depuis la route
 La cascade de Goyan, ou nous avons joue les super heros en tyrolienne (voir video):

 vue depuis le restaurant pres de Rio Blanco:



Le systeme mecanique de remontee de nacelle: un vieux chassis/moteur de camion reconverti


Pailon des Diablo:

Nous nous sommes baignés au pied d'une de ces cascades. L'eau y était a 16-17 degrés... ca rafraichi! glagla.


Video des tyroliennes avec en vedettes: Sarah, Nic et Max


Deuxieme partie: Tena-21-22 mars

Contrairement a ce que nous pensions, le voyage en bus de Riobamba a Tena n'est pas de 3h mais de 5h. glups. comme nous n'avions rien a nous mettre sous la dent, Sarah a décidé d'acheter des fruits a un marchant ambulant dans le bus:
beurk!
 



Nous avons loue les services d un guide, Juan, pour nous rendre dans une petite partie de la forte équatoriale: Le 'Gran Canyon'. Sur le chemin vers le rio, nous avons admire :
- des plantes curieuses, avec propriétés colorantes,








- des arbres a citrons verts (lime) avec plein de fruits dessus,
- des fourmis guerrières. Le guide nous a demande de taper du pied prés d'une fourmilière. plusieurs fourmis aux mandibules surdeveloppées et de 1.5 cm de long sont sorties. le guide - en a attrapé une par le corps et a placé sa puissante mâchoire près de la tige d une large plante. Après 4-5 découpes dans la tige, elle était totalement coupée. Le guide nous parlait et la fourmi lui a échappé. Il s est fait couper la chair assez profondément par la fourmis guerrière.

- des énormes oiseaux, qui faisaient la sieste le long d'un pan rocheux,

- un serpent,

- des magnifiques cascades et chutes d'eau diverses,








Nous avons pris notre courage a deux mains pour aller nous baigner dans la rivière sauvage: il y avait un courant très puissant qui rendait difficile l'approche. J'ai quand même reussi a m'approcher le plus prés de la cascade et me réfugier dans une cuvette (pas visible sur les photos...) et nous avons reussi a grimper un peu le long de la paroi rocheuse. c etait super :)






Un peu plus loin, il nous a fallu descendre une échelle menant au bas d une cascade dans une grotte rongée par le torrent au cours des milliers d’années.


Après le periple dans le canyon, ou nous avons plus risque notre vie en 1 h dans la riviere que lors de ces 5 dernieres annees cumulees, nous ires dans un restaurant local avec le guide. On nous apporta un plat avec 2 gros vers grouillant gesticulant pour s'enfuir. Sarah et Nic ont accepte de gouter aux vers cuits: ca gouterait comme du mais...
 
 

Au restaurant 'le marquis' a Tena - Nous n’étions pas seuls...
Mes amis de voyage m ont fait remarquer qu'ils etaient assez mal habilles pour entrer dans un restaurant de cette classe; comme si nous étions bien habilles le reste du temps avec de la boue sur le pantalon ou en short-pollo pour se ballader en ville ou les habitants sont tous habilles sur leur 31 en permanence... bref, pendant tout le diner, nous nous demandions ou étaient les loirs mentionnes dans le guide touristique a propos de ce restaurant. A la fin de notre excellent repas (filets mignons...) , n'ayant pas trouve les animaux, nous demandons au serveur/chef ou ils sont. Pendant 5 min le serveur est la tête en l air dans les tentures et parle semble t il a lui même... j ai vraiment pense qu il etait offense et avait mal compris ce que nous lui demandions. Moths  (mites) ou Sloths (loirs)... prononciation tres proche en anglais...
Finalement une demoiselle est venue avec une lampe torche et les a trouve.. ils étaient juste au dessus de notre table pendant tout ce temps en train de dormir...  :)


La laguna Azul

A 40-45 min de Tena (et non pas 1h30 de Tena comme on peut le lire sur d autres blogs...) et 15 $ par voyage en taxi 4x4 (route très bosselée)




"Si vous aimez la vie, ne traversez pas la riviere" x




Video du 'Gran Canyon' et de La laguna azul.


------ story summary in English-----
Hike to the 'gran canyon' in Tena, Ecuador; jumped in wild waterfalls, walked under along waterfilled caves, jumped in a canyon lagoon and discovered a huge snake looking at us from a central stone, recovered, walked in Tena, had 1 $ ice creams, found a restaurant with cheap nice awesome filets mignons and dare to ask the waiter/ cook where the sloth were in his restaurant (as guide book said there were some)... we thought the guy understod 'moth' and was kind of madly looking on the roof decoration but another girl got a flashlight and found it! they were taking a nap near above our table for the whole time! hahha


Troisieme Partie: Alausi, La Nariz Del Diablo et Les ruines d'Ingapirca 27-29 avril

Pour notre dernier week-end en Équateur avant de rentrer en Idaho, nous avons reservé un hôtel qui n'existe pas d’après Google, Duckduckgo, Bing... sur internet. Des notre arrivée heureusement les gens de la région savaient ou se trouve l'hotel 'La Colina'... en haut de la coline a Alausi... quoi de plus normal apres tout...




Ingapirca
A 2 h30 de bus d'Alausi, nous avons visite les ruines d'Ingapirca (3200m alt.), ex-temple du soleil Inca et avant cela ex-temple de la lune Canari. 





Au moins je ne risque pas de me cogner la tête en visitant ces ruines de constructions Inca.

La prêtresse du temple du soleil veille au mieux...


Outil indispensable pour passer inaperçu dans les Andes: Le Poncho en laine d'Alpaca (pas allergique!). Seul problème, je dépasse les gens du coin d'au moins 2 têtes en général.... oups, dur dur de se mêler a la foule incognito...




no comment


La nariz del diablo - Le nez du diable - The devil's noze

Le lendemain, nous avons embarque dans " Le chemin de fer le plus difficile au monde" ou " El tren el mas dificil del mundo".  Fini en 1901, le chemin de fer descend de Alausi a Sibambe en perdant 500m d'altitude sur +/- 13 km de voie ferrée avec 2 inversions de direction nécessaires pour effectuer cette descente qui fait dresser les cheveux sur la tête...

Le petit déjeuner improvisé avant le départ n'est pas sans passer inaperçu!




 je verifie que tout est ok ;)


Voie ferrée perdue sur le versant de la montagne et premier virage en épingle.

Voie ferrée en contrebas sur laquelle nous passons après 2 virages en épingles

En entrant sur la section de "La nariz del diablo", on voit a la verticale les 2 voies ferrées très rapprochées et surtout beaucoup plus basses!

A gauche, ancienne section de voie désaffectée en direction de Cuenca (centre) et tout a droite de l autre cote de la rivière, section des voies en cours de réparation en direction de Guayaquil (océan).




Vue sur "La nariz del diablo" au centre de la photo, on peut apercevoir le passage des voies ferrées a mi hauteur. (double clic sur l'image)

La gare de Sibambe au bas de 'La nariz del diablo'
Bus reconverti?

----
Vidéo prise en passant le bras par la fenêtre du wagon, Camera Mobius, traite avec le filtre antivibration DESHAKER pour VIRTUALDUB en 64 bit (HD oblige), pas de correction de lentille fish-eye/grand angle (explique les déformations visuelles)



Quatrieme partie:
Cacha et Le volcan Chimborazo

Segundo nous a gentillement propose de nous accompagner pour une dernière visite.


Cinquième partie:
Quito et "la mitad del mundo"
le retour dans l’hémisphère nord en passant brièvement par Miami et Salt lake city. 




1 comment:

John Tiggelaar said...

Looks like fun! The moth/sloth misunderstanding reminds me of the Russian wine in France...Sarah will know what Im talking about :)